Author

admin

Browsing

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n

A National Football Team for Brittany, now!

Breizhistance – Socialist Party of Brittany shares the Irish supporters’ disgust and the one of the Football Association of Ireland after the FIFA refused to replay theFrance – Ireland qualification game. Everything shows that France won  the game and got qualified for the World Cup by cheating, and France captain Thierry Henry has admitted it.

We denounce the FFF’s hypocrisy and the one of the French political leaders usually very swift to use the French football team for their interests, but who refuse this time to admit the cheating, and to support Ireland’s request to the FIFA to replay  the game.
Considering the stakes of the international football games, both France and the FIFA should have demonstrated honesty and join the request of the Football Association ofIreland.

Should it be otherwise, France’s international image as a haughty and corrupted country would be consolidated.

It is high time for Brittany to have national selections in every sport so the Breton sportsmen and women can play in teams that would show more positive values in an international level than those promoted by the French team. Let’s no forget that Slovenia a country a bit smaller than Brittany with fewer inhabitants has been qualified for the World Cup.

Article publié dans Ouest France :Breizhistance_(O-F)26-11-09

La semaine dernière une fuite de la communauté de communes d’Erdre et Gesvres en Loire-Atlantique a permis d’apprendre que le bureau du syndicat mixte d’étude du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes projetait de se payer les services d’une agence de communication uniquement pour contrer les arguments des opposants. En effet aeroportselon le syndicat mixte d’étude les arguments des opposants seraient « trop entendus ». Il est vrai qu’il y a quelques mois la campagne de Nantes Métropole pour le développement durable avaient été magnifiquement détourné. Rappelons que ce syndicat mixte, où siègent les collectivités dirigés par le Parti Socialiste Français, a en théorie un rôle d’étude et en aucun cas de lobbying. 200 000 euro d’argent public vont donc être investis pour contrer au mieux les campagnes de contestations populaires des opposants. Comme les militants de l’ACIPA le font remarquer « si nos arguments étaient faux, il devrait pourtant être facile de les contrer sans avoir recours à un cabinet spécialisé »….

 

Alors que le projet est de plus en plus contesté, que le Grenelle de l’environnement s’était exprimé contre, que des personnalités politiques locales commencent à se rétracter de leurs soutiens à l’aéroport comme Joël Batteux, que aeroport1même l’UMP joue la prudence en demandant un moratoire par la voix de Christophe Béchu, il ne reste plus que les dirigeants du PSF ayant le plus d’intérêts personnels dans ce projet à le soutenir coûte que coûte. C’est à dire J-M Ayrault (Maire, Président Nantes métrople), P. Mareschal (Président du Conseil Général) et J. Auxiette (Président du Conseil régional), soutenus bizarrement par ceux qui ont le plus d’intérêts à ne pas les contredire s’ils veulent garder leurs sièges dans les collectivités, l’UDB 44 et le PCF 44.

 

Breizhistance-PSB rappelle son opposition totale à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et dénonce les méthodes utilisées par les décideurs pour faire accepter coûte que coûte cette gabegie aux habitantes et habitants du pays nantais. Les perspectives économiques et écologiques nous montrent qu’il est préférable d’investir aujourd’hui dans la mise en relation ferroviaires des aéroports bretons plutôt que dans un suréquipement disproportionné et polluant d’une partie de notre territoire.

Comité Breizhistance-PSB de Nantes

breizhistance.naoned[at]gmail.com 

04/12/09 [Pays de Guingamp/Bro Wengamp]

Réunion publique locale Pays de Guingamp à Plouisy salle de la mairie, le Vendredi 04 décembre 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel evit Bro Wengamp e Plouizi, sal an Ti Ker, d’ar gwener 4 a viz Kerzu, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn  100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

08/12/09 [Nantes/Naoned]

Réunion publique locale à Nantes Mardi 8 decembre 2009, Manufacture B bd Stalingrad, 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Naoned d’ar Meurzh a viz Kerzu, Manufacture B bd Stalingrad, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

colkastell111/12/09 [Pays de Vannes/Bro Gwened]

Réunion publique locale à Vannes, palais des arts place Bretagne, le Vendredi 11 décembre à 20h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autre Bretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Gwened, « Palais des arts » plasenn Breizh, d’ar gwener 11 a viz Kerzu, adalek 8e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Stro…llad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

11/12/09 [Douarnenez]

Réunion publique locale à Douarnenez Vendredi 11 decembre 2009, salle Charles Tillon,19h avec BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne autour de 100 propositions pour les élections régionales 2010. Ensemble une autreBretagne est possible !

Emvod foran ha lec’hel e Douarnenez, d’argwener 11 a viz Kerzu, sal Charlez Tillon, adalek 7e noz. Aozet gant BREIZHISTANCE – Strollad Sokialour Breizh evit komz diwar-benn 100 kinnig evit dilennadegoù rannvro 2010. Breizh mod-all !

breizhistance.psb[at]gmail.com

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n

Evel harperien skipailh  Iwerzhon ha Kevredigezh Mell-droad Iwerzhon (Football Association of Ireland) heuget eo Breizhistance/Strollad SOkialour Breizh gant dibab ar FIFA da chom hep adc’hoari krogad Bro-c’hall-Iwerzhon.
Pep tra a laka war wel eo bet perzhiet Frans evit Kib Vell-Droad ar Bed en ur druchan, hag an dra-se bet anzavet gant kabiten skipailh Bro-C’hall.

Diskulian a reomp pilpouzerezh an FFF ha renerien bolitikel gall hag a zo ken prim da gustum da implijout skipailh bro Frans evit o interestoù met a nac’h ar wech-man da anavezout an taol-trucherezh,da gomz diwar-benn an danvez-se, ha da souten difrae Iwerzhon d’ar FIFA evit ma vefe c’hoariet ar c’hrogad en-dro.

En abeg d’ar skodou savet gant ar c’hrogadou etrebroadel mell-droad e rankfe ar c’hKMF (FFF) hag ar Stad C’hall diskouez un tamm onestiz ha kevrein gant difrae Kevredigezh Mell-droad Iwerzhon.

Kement-man e grenvo skeudenn etrebroadel ar Frans, hiniv ur vro rok ha breinet.

Poent bras ‘vefe en  Breizh, un douar brudet evit ar vell-droad hag un douar a c’hoarierien ampart, skipailhoù broadel e pep sport a-benn ma c’hellfe pe sportour c’hoari e skipailhoù a zileurio en ul live etrebroadel talvoudoù yac’hoc’h evit ar re treuzkase gant skipailh Bro-C’hall.

Mennegomp evit echuin he deus gellet bro Slovenia, bihanoc’h evit Breizh a-fed poblans, kas he skipailh da Afrika ar su evit kip ar bed.

Jonathan Guillaume d’ar 24 a viz Du 2009.

C’est près d’une vingtaine de personnes qui ont assistés à la réunion publique locale de présentation des « 100 propositions pour une autre Bretagne » du 20 novembre dernier à Châteaubriant. Après un accueil en BretonDSC01135 prononcé par Thomas Baudoux, la discussion a enchaîné par une présentation de BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne. De nouveaux militants et militantes nous rejoignaient pour cette réunion, les porte-paroles présents sont donc revenus sur l’histoire de la Gauche Indépendantiste en Bretagne et sur le processus qui avait amené à la création du nouveau parti de la Gauche Indépendantiste fin octobre à Fougères. Morvan Coarer et Nathalie Roynard ont d’ailleurs pu témoigner des initiatives de transitions auxquelles ils avaient pu participer en représentant d’une part la plateforme Breizh Da Zont en 2004 sur le canton de Nort-sur-Erdre et en 2008 la plateforme Breizhistance sur lecanton de Saint-Julien-de-Vouvantes.

Les propositions concrètes faites pour les élections régionales 2010 ont ensuite été discuté. Comme déjà annoncé, DSC01139BREIZHISTANCE – PSB présentera un projet politique pour l’ensemble de la Bretagne, et proposera donc des candidates et candidats autant en Bretagne administrative qu’en pays nantais. Alors qu’une dizaine de nation d’Europe à la population moins importante que la Bretagne disposent d’un Etat Indépendant, que les nations sans Etat d’Europe de l’Ouest (Ecosse, Catalogne, … ) sont représentés démocratiquement, ce projet politique, BREIZHISTANCE – PSB entant le construire avec tous ceux et celles qui pointent la nécessité d’un peuple Breton doté d’un parlement démocratique.

Le secteur agricole était représenté par différents métiers lors de cette réunion, et une très riche discussion a révélé le désengagement de l’Etat dans les services publics d’aides aux agriculteurs, la mauvaise gestion de la PAC en Bretagne du fait de l’absence de représentation des agriculteurs Bretons à Bruxelles, et les différents facteurs à mettre en place pour permettre la nécessaire transformation des modes de production agricole.

Pour rentrer en contact avec le comité Breizhistance-psb du Pays de Chateaubriant : Breizhistance.lamee[at]gmail.com

15534_210005108218_93428658218_4156883_1933792_n 

Breizhistance-Parti Socialiste de Bretagne partage l’écoeurement des supporters Irlandais et celui de l’Association Irlandaise de Football après que la FIFA ait refuser à rejouer le match de qualification France-Irlande. Tous les éléments le démontrent, la France se qualifie pour le Mondial en ayant triché, et le capitaine de l’équipe de France le reconnaît. Nous dénonçons l’hypocrisie de la FFF et des dirigeants politiques français d’habitude si prompts à se servir de l’équipe de France pour leurs intérêts, qui cette fois refusent de reconnaître la tricherie et de s’exprimer sur le sujet, tout comme de soutenir la requête de l’Eire auprès de la FIFA pour rejouer ce match. Au vue des enjeux soulevés par les match internationaux de Football, la FFF et la France auraient du faire preuve d’un minimum d’honnêteté et s’associer à la démarche de l’Association Irlandaise de Football.

Ceci conforte l’image déplorable  internationale de la France, celle d’un pays corrompu et hautain. Il est temps que la Bretagne terre de football et de footballeurs de talent,  se dote de sélections nationales dans tous les sports afin que les sportifs Bretons et Bretonnes puissent jouer dans des équipes représentant à l’échelon l’international des valeurs plus positives que celles véhiculés par l’équipe de France. Rappelons que la Slovénie d’une taille comparable à la Bretagne et avec une population moins nombreuse a été sélectionnée pour la coupe du monde.

Pour Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne.

Jonathan Guillaume. Le 24 11 09

Certaines organisations invités n’ont pu être présente lors du meeting de présentation du nouveau mouvement Breizhistance – Parti Socialisete de Bretagne mais nous ont fait parvenir des textes que vous trouverez ci dessous :

Message de LIBERTAT, mouvement de la gauche révolutionnaire d’Occitanie

peg_libertat

LIBERTAT, mouvement de la gauche révolutionnaire d’Occitanie, se félicite de la façon la plus sincère qu’il soit de la naissance du Parti Socialiste de Bretagne.

Face à une droite et à une gauche institutionnelles prônant le nationalisme français, seule la construction de mouvements politiques de gauche forts, en dehors de ces partis, permettront aux différents peuples d’Hexagone d’être respectés par l’Etat français et d’obtenir par la lutte la reconnaissance de leurs droits essentiels.

C’est dans cet esprit que s’est créé en septembre 2009 LIBERTAT. Forte de 17 ans d’expérience avec Anaram Au Patac, notre nouvelle organisation s’emploie à bâtir un mouvement large et populaire, sans renier les bases qui sont les notres : la lutte contre le capitalisme et toutes les discriminations qu’il entraine, ainsi que la lutte pour le droit à l’autodétermination des peuples.

Les bretons sont un peuple et aspirent donc au respect de ces droits inaliénables. La mise en place d’une véritable autonomie politique pour la Bretagne nous semble une étape nécessaire dans son émancipation. LIBERTAT s’associe pleinement à cette revendication légitime.

La solidarité entre nos mouvements doit être une des priorités de notre combat. Puissent nos luttes et nos réflexions se rejoindre encore plus souvent que ce fut le cas par le passé.

Vive la Bretagne réunifiée, libre et solidaire !

Breizh Dieub !

LIBERTAT, movement de l’esquèrra revolucionària d’Occitània

Tavini Huiraatira – FLP

Message de soutien du Tavini Huiraatira – Front de Libération de Polynésie à la nouvelle formation indépendantiste bretonne : Breizhistance-Parti Socialiste de Bretagne

 

boutonTaviniPeuple Breton,

Nous apportons notre soutien fraternel à tous les membres de la nouvelle formation indépendantiste bretonne : Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne. Ce rassemblement est la continuation d’un combat juste et légitime qui consiste à avoir le droit à s’autodéterminer et à réintégrer constitutionnellement la langue et la culture bretonne dans la vie publique de la Nation bretonne.

Nous constatons dans ses actions, un comportement néo-colonialiste de l’état français sur nos territoires. Paris ne cesse d’imposer ses ordres sans tenir compte du bien et de la dignité des peuples colonisés. Nous exigeons de l’état français un processus de décolonisation.

tavini_flag.1-bfda5La Polynésie a malheureusement été le lieu des essais nucléaires aériens et souterrains de cet état colonial. La bombe nucléaire a bouleversé le mode de vie polynésien et a généré des comportements d’assistés. Aucun développement n’a été mis en place en parallèle et après cette période, période de l’argent facile. L’après CEP (Centre d’Essai du Pacifique) est une catastrophe, la Polynésie doit à présent panser ses blessures économiques, sociales et culturelles. Ils ont violé un des derniers paradis sur Terre puis ni vu ni connu ils nous donnent des leçons. « Non ! Messieurs les donneurs de leçon du pays des droits de l’homme, vous ne vous en sortirez pas comme ça ! Maintenant il faut payer la facture. Comment voulez vous convaincre les polynésiens et les touristes que le poisson et les cocos de Moruroa et Hao sont comestibles ? Outre les retombées aériennes radioactives dans toutes nos îles, comment voulez-vous faire croire au monde entier que les fissures du sol souterrain de ces atolls ne laisseront pas échapper votre poison radioactif dans toute la zone polynésienne ? ».

Après avoir fait courir le bruit que ces essais nucléaires étaient « propres », l’état français par la voix de son chef Monsieur Nicolas Sarkosy propose de promouvoir les atolls Moruroa et Hao comme lieux de mémoire et de fierté territoriale. Oui pour « lieux de mémoire » pour commémorer l’assassinat d’une partie de notre terre nourricière par cet état colonial, mais non et encore non pour « lieux de fierté territoriale ». Ils nous imposent leurs bombes puis nous demandent d’en être fiers. Qui peut en être fier ? Allez demander au algériens s’ils en sont fiers ? ou encore demandez aux parisiens s’ils seraient fiers si on leur avait fait exploser des champignons nucléaires au dessus des Champs Elysées ?

Merci de votre attention, nous sommes de tout cœur avec vous, votre combat est aussi notre combat.

Faaito ito (Courage)

Le Tavini Huiraatira no te Ao Maohi – Front de Libération de Polynésie

Déclaration de soutien de Batasuna à la création du mouvement

Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne

 

boutonEHAgur lagunak,

La gauche indépendantiste basque salue les participants au congrès constitutif du mouvement Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne. Nous saluons aussi chaleureusement tous ceux et celles qui luttent pour la reconnaissance des droits nationaux de la Bretagne

Euskal Herria et la gauche abertzale plus particulièrement, n’oublieront jamais la solidarité des militants bretons en faveur de la lutte de libération nationale du Pays Basque. Nous vous sommes redevables aujourd’hui encore, à un moment où la société civile basque subit un véritable état d’exception, du soutient fraternel sans faille que vous manifestez chaque fois que nous avons à subir la répression des états français et espagnol.

Cela étant, nous voulons vous témoigner de notre plus grande marque de respect et de solidarité vis-à-vis de votre engagement militant en faveur d’une Bretagne socialiste et souveraine.

batasuna logoFace à un état français dont l’ultra jacobinisme suppose une négation sans équivalent au sein de l’Union Européenne pour les Peuples dits “minoritaires” comme les nôtres, la collaboration avec des mouvement comme celui que vous êtes en train de fonder est primordiale pour Batasuna. Il y a bientôt 4 ans, une déclaration commune aux Nations sans Etats sous dominations française a été actée à Corti. Nous réaffirmons ici la nécessité de poursuivre le travail en commun de la lutte contre le centralisme jacobin et pour l’émancipation de nos peuples.

Nous souhaitons beaucoup de réussite et un beau et long parcours à votre mouvement.

Besarkada bero-beroa gure partetik!

Gora Breizh Askatuta! Bevet Breizh Dieub!

Gora Breizh eta Euskal Herriaren artean elkartasuna! Bevet ar c’henskoazell etre Breizh hag Euskal Herria!

BATASUNA

DSCF8516

 (de gauche à droite:  Morgane Cotten, militante Breizhistance, Thomas Baudoux, porte parole de Breizhistance, Jonathan Guillaume, porte parole de Breizhistance,

 Corentin Lemonnier, délégué aux relation internationales et Maité Etcheverry représente de Batasuna)

 

Plus d’une soixantaine de personnes ont participé au meeting de présentation de Breizhistance – Parti Socialiste de Bretagne à Rennes Mardi 10 novembre à Rennes. Ce fut l’occasion notamment de présenter nos « 100 propositions pour une autre Bretagne » que nous faisons pour les élections régionales de 2010. Une version papier de ces 100 propositions, que vous pouvez trouver en format pdf sur le site, fut ainsi distribuée.


 DSCF8521
Ce meeting a été l’occasion de réaffirmer la volonté de BREIZHISTANCE – PSB de construire la démocratie en Bretagne par l’affirmation des droits du peuple Breton à disposer de lui même. C’est bien par cette exigence démocratique que nous redonnerons la possibilité au peuple d’imposer une société de juste répartition des richesses et de solidarité où notre environnement ne sera plus à la merci des choix productivistes et capitalistes.

Thomas Baudoux, porte-parole, accueillit les participant au meeting en Breton avant de passer la parole aux différents intervenants

Corentin Lemonnier délégué aux relations internationales, après un exposé sur la situation des nations sans Etats d’Europe, lu à la tribune les messages de soutiens venant de Corse (Corsica libara), d’Ecosse , d’Occitanie (Libertat), de Tahiti Nui…. mais aussi de Bretagne (Parti breton), alors que Rock Ahokas du Parti Travailliste Kanak et Maité Etcheverry de Batasuna avaient fait le déplacement en Bretagne pour saluer la création de BREIZHISTANCE – PSB.

Morgane Cotten originaire de Carhaix, vivant à Rennes et travaillant à Paris, prit la parole en expliquant en quoi BREIZHISTANCE – PSB offrait une réponse politique aux luttes et aux difficultés sociales que rencontraient aujourd’hui la majorité du peuple Breton.


 

DSCF8528Jonathan Guillaume, porte-parole, rappela les enjeux des prochaines élections régionales en dénonçant le double langage de la majorité régionale et notamment du Parti Socialiste Français en Bretagne. En effet c’est bien la question du droit à l’autodétermination du peuple breton qui doit être posé lors de ces élections. Encore aujourd’hui et malgré un discours « ultra régionaliste » les choix fait par le Conseil régional dépendent encore d’intérêts et de décisions pris à Paris par la classe dominante. BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne exige volonté et courage politique pour faire du Conseil régional un véritable lieu d’opposition constructive à la politique anti sociale de l’Etat français et de construction de la démocratie en Bretagne.

Ce meeting a été l’occasion de constater qu’il y avait pour un nombre croissant de militants et de militantes, notamment dans la jeunesse, une véritable volonté de s’inscrire dans une structure renouvelée de la Gauche Indépendantiste. La rencontre de ces nouvelles personnes confirme que le chemin que nous avons pris est le bon, et nous encourage à continuer dans la construction de la BREIZHISTANCE avec le Parti Socialiste de Bretagne.

N’hésitez pas nous rejoindre lors des prochaines réunions publiques locales organisées autour des 100 propositions. Ensemble une autre Bretagne est possible ! Savomp Breizh  mod-all asambles

11nov2 copieUne trentaine de personnes se sont rassemblés le 11 novembre dernier devant le centre de recrutement de l’Armée Française à Rennes 78 bd de la Tour
d’Auvergne à l’appel de BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne

En effet il est coutume le 11 novembre, de voir fleurir les bouquets tricolores au pied des monuments aux morts où se rassemblent les représentants de l’état français avec képis et casquettes. La « Marseillaise » clôt cette cérémonie à la gloire de « nos braves combattants de 14 » et de la France, bonne mère, qui n’oublie pas ses enfants courageux.

Ceux qui prétendent honorer les morts de 14-18, se servent de leurs noms gravés sur les monuments pour faire oublier que contrairement au souhait de ceux qui sont rentrés du front en 1918, la France perpétue depuis unepolitique guerrière et impérialiste. C’est ce qu’elle a fait dans ses colonies, et qu’elle continue à faire aujourd’hui en Afghanistan et dans plusieurs pays d’Afrique.11nov copie

Loin de vouloir promouvoir la paix, la France avec les célébrations du 11 novembre cache l’horreur des guerres actuelles, des populations civiles qui par milliers meurent sous les bombes occidentales. En même temps, sur son territoire, la République Française renvoi sous ses propres bombes les Afghans venus chercher l’asile en Europe.

Près de 10 millions de personnes seront mortes en Europe entre 1914 et 1918, en Bretagne ce conflit s’est traduit par la mort de 200 000 personnes. En faire des héros ne coûte pas cher, alors qu’ils ne savaient pas pourquoi ils devaient quitter leur famille, leur pays pour aller pourrir à Verdun ou dans la Somme. Et pour cause, beaucoup d’entre eux ne savaient pas un mot de français avant de partir au front ! La Grande Guerre, en plus de la mort de millions d’hommes et de femmes, des dizaines de milliers de Bretons, ce fut aussi une salve meurtrière pour la langue Bretonne. Ce que l’enseignement obligatoire de Jules Ferry n’avait pas encore réussi à faire, la guerre le rendre inexorable. 14-18 marque en effet le sommet et le déclin du breton au point de vue du nombre de ses locuteurs.

11nov4 copieAu moment où le gouvernement de Sarkozy agite les oripeaux tricolores nauséabonds du « débat sur l’identité nationale », pendant que la prétendue opposition refuse toujours de se mobiliser contre la guerre, alors qu’au nom de cette « identité nationale » la France refuse encore de reconnaître la pluralité des peuples sous sa domination, nous voulions nous rassembler pour un 11 novembre antimilitariste. Devant ce centre de recrutement de l’Armée Française nous avons aussi voulu dénoncer la propagande de l’Armée Française qui propose à la jeunesse de Bretagne l’engagement en son sein comme seul horizon à la crise sociale et au chômage. C’est par la lutte collective contre le libéralisme économique et l’impérialisme que nous pourrons imposer la justice sociale et la paix.

Tout en rendant hommages aux victimes de toutes les guerres impérialistes et à ceux et celles qui s’y sont opposés, en Bretagne et ailleurs, nous nous sommes rassemblés ce mercredi 11 novembre 2009 pour affirmer :

Notre opposition à la guerre en Afghanistan et en Irak, notre refus de la propagande militariste vers la jeunesse, notre soutien au droit à l’autodétermination des peuples

Pour Breizhistance- PSB Jonathan Guillaume