Category

Actualité / Keloù

Category

Jeudi dernier la commune de Vitré a voté l’investissement de 450 000 euro dans 21 caméras de surveillance des vitréens, cofinancées par les fonds interministériels de prévention de la délinquance. Fonds qui par ailleurs servent avant tout, grâce à l’argent public, à promouvoir les intérêts des constructeurs de caméras de surveillance et à renforcer la logique de contrôle social du tout sécuritaire.

Non, M. Méhaignerie (maire UMP de Vitré), les rares et épisodiques incivilités ne s’arrêteront pas avec l’installation et la maintenance coûteuses de caméras de surveillance en centre ville. Cette manœuvre renforce principalement la politique du gouvernement au moment même où l’assemblée française et vous en tant que député pro Loppsi, vous apprêtez à voter la loi loppsi 2, véritable dérive orwellienne. Ces caméras renforcent avant tout l’éloignement avec le peuple qui ne fait plus confiance à ses élus et réciproquement. 450 000 euro pour surveiller 24h sur 24h ce qui se passe dans le centre de Vitré, nous considérons cela comme une véritable gabegie, il aurait été sans doute plus intéressant de les investir dans l’emploi local au moment ou celui-ci est fragilisé. Ces lubies sécuritaires ne vous rapporteront rien en Bretagne, M. Méhaignerie, souvenez-vous de Paul Anselin maire de Ploërmel.