Category

International / Etrevroadel

Category

Le risque du rétablissement d’une frontière physique et plus formelle entre l’Irlande du Nord et le reste de l’ile  avec le Brexit suscite de nombreux articles et commentaires sur la perspective du retour de la violence armée comme seule alternative.

Si cette violence armée de résistance n’a jamais vraiment disparue, elle n’est que la forme la plus spectaculaire de la volonté du peuple Irlandais de réunifier son pays.

La tradition militante et politique locale est très marquée par le militarisme, et les commémorations en tous genres sont l’exercice obligé de tout l’arc républicain, qu’on ne saurait résumer au seul Sinn Fein.

Les autres activités politiques et campagnes retiennent peu l’attention des médias du continent, y compris les médias militants.

Ainsi la manifestation qui a eu lieu dans ce dimanche 24 novembre entre Lifford et Strabane, regroupant plus de 2000 personnes qui ont symboliquement passé outre cette frontière étrangère existant entre les deux lieux n’a pas eu beaucoup d’écho ici.

C’est le premier aboutissement de la campagne “Yes For Unity” lancée par nos camarades du Parti Républicain Socialiste Irlandais / Irish Republican Socialist Party (IRSP). En décembre 2018 à Belfast, sur Falls Road au cours d’un meeting auquel assistaient des militants de la Gauche Indépendantiste Bretonne des catalans et des Écossais, les militants de l’IRSP avait fait part de leur volonté de mettre sur pied une campagne populaire, multiforme, à la base, ouverte à tous et à toutes pour visibiliser le désir du peuple Irlandais de pouvoir choisir son destin en exerçant son droit à l’autodétermination via un référendum.

Une partie des mouvements républicains plus liés à des groupes armées toujours en activité jugent inutile cette revendication car, pour eux, le rapport de force militaire contribuera à chasser l’occupant britannique et ils tirent leur légitimité dans l’histoire de la résistance à l’occupation, de l’autre coté, le Sinn Fein (parti républicain issu de l’Ex IRA provisoire), privilégie la participation aux institutions et au jeu électoral traditionnel et intégré.

Enfin, même entre ceux qui sont favorables à la tenue d’une consultation tous ne s’accordent pas sur le cadre dans lequel un référendum devra se tenir. Dans la cadre de ce qui est mentionné par les accords du vendredi saint qui prévoient une consultation frontalière bien nébuleuse ? A l’initiative de la seule “République d’Irlande” ? De façon auto-organisée ?

Ar Gwenn-ha-Du e penn ar vanif !

La mobilisation de ce dimanche à Strabane, peu éloignée de Derry fief républicain, a sans doute contribué à donner du crédit à la tactique de l’IRSP car c’est une manifestation familiale, populaire, jeune et unitaire qui a pu se tenir, sans aucun incident.

De nombreux militants de divers sensibilités et des élus du Sinn Fein et de son organisation de jeunesse étaient présents, mais aussi des conseillers républicains indépendants qualifiés facilement de “dissidents” par la presse, des syndicalistes, des féministes également, tous comme des drapeaux écossais, catalans, galiciens et bretons pour marquer le fait que cette revendication d’une Irlande réunifiée s’inscrit dans un mouvement global en Europe en faveur de la démocratie, et doit être portée par ceux et celles ayant un intérêt à donner un contenu social à la réunification.

Tweet de l’organisation de jeunesse de Sinn Fein

Comme pour donner de l’écho à cette mobilisation réussie de la plateforme “Yes For Unity”, un sondage indique ce 24 novembre que 51 % des Irlandais du sud souhaitent la tenue d’un référendum sur l’unité de l’Irlande. Un sondage qui indique également que dans la tranche 18-24 ans ce sont 70 % des sondés qui valident cette option.

C’est donc un excellent début de campagne pour remettre la souveraineté populaire et le progrès social au cœur du débat de la réunification de l’Irlande qui a eu lieu ce dimanche 25 novembre. Même si bien sur le débat sur le cadre dans lequel ce référendum devra avoir lieu risque d’alimenter les échanges entre les différentes tendances du républicanisme.

Tweet de l’orga de jeunesse de l’IRSP.

Des Catalan.e.s et ds Galicien.ne.s à Strabane