Category

Ecologie / Ekologiezh

Category

1749061-2372310Cette semaine s’ouvre le sommet de Copenhague sur le changement climatique et nous remarquons que les présidents des collectivités locales (P. Mareschal pour le CG 44, Jacques Auxiette pour la région PdL , J-Y Le Drian pour la région Bretagne ou J-M Ayrault pour Nantes Metropole) ont largement utilisés la rencontre international pour mettre en valeur leurs « vertus écologistes ». J-M Ayrault sera d’ailleurs à Copenhague pour présenter les initiatives du réseau de maires Eurocités et du Plan Climat, « favoriser le covoiturage, le plan vélo encore à préciser, la diminution de l’éclairage public, …. ». Certes nous soutenons ces propositions, mais nous remarquons que le gouvernement français UMP et les dirigeants locaux du PSF, se refusent toujours à faire les choix importants de développement et d’aménagement qui s’imposent. Alors que le sommet concerne le réchauffement climatique et pointent notamment les nécessaires transformations industrielles liées entre autres à la raréfaction du pétrole, ceux-ci continuent de soutenir et d’imposer le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Le rapport remis par les scientifiques du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat avant le sommet de 1208028957Copenhague prévoit la fin des ressources accessibles en pétrole d’ici 2042. La Chambre de Commerce de Loire-Atlantique et les décideurs prévoyaient à l’origine une rentabilisation des investissements d’ici 2040 à 2050. Rappelons de plus qu’à la réouverture du projet par le gouvernement en octobre 2000, le baril de pétrole était autour de 30$, et qu’en quelques années il a été jusqu’à dépassé la barre des 100$, pour se « stabiliser » ces derniers temps à 80$. Il est évident que l’investissement de près de 600 millions d’euros prévus par les collectivités publiques, en plus d’être largement sous-estimés, ne sera au vue des conditions jamais rentabilisé. Ce projet risquerai même de provoquer d’ici quelques décennies une très grave crise économique et sociale en Basse Loire, sans parler de participer à la crise écologique. Nous dénonçons fermement la stratégie de communication des représentants du PSF en Bretagne, et leurs relais (UDB, PC, …) qui vont a Copenhague et soutiennent ce sommet, mais refusent au nom d’intérêts privés de prendre les mesures politiques qui s’imposent ici en Bretagne.

Breizhistance/PSB

BREIZHISTANCE – Parti Socialiste de Bretagne se joint à l’appel du collectif anti-marées noires de saint-nazaire et de l’association…